• Home  / 
  • Famille
  •  /  L’égoïsme d’un enfant, comment s’y prendre ?

L’égoïsme d’un enfant, comment s’y prendre ?

8 juillet 2017

Votre enfant fait preuve d’égoïsme et vous ne savez pas comment réagir face à ce constat, alors, comment combattre le « C’est à moi ! », voici quelques conseils et quelques recommandations pour vous aider à mieux comprendre cette période fréquente chez l’enfant…

egoisme-enfant

L’égoïsme de l’enfant comment le déceler réellement ?

Votre enfant vous paraît égoïste car lui seul compte et si vous ne répondez pas favorablement à la moindre de ses demandes il ne peut pas le comprendre, on ne peut pas réellement parler d’égoïsme dans ces conditions. Cet égoïsme là vous insupporte et vous craignez pour l’avenir de votre enfant… Que faire ?

Si votre enfant pense être le centre du monde et ce, jusqu’à 7 ans au moins, ne vous inquiétez pas c’est une réaction courante. Les enfants notamment pour ceux qui sont uniques, pensent être le seul point de référence et le seul point d’intérêt de ses parents, il pense que son entourage pense comme lui, le plus souvent l’enfant n’est pas égoïste mais plutôt égocentrique.

Ces phénomènes sont liés au développement psychologique et intellectuel de l’enfant. Après, avec un peu plus de maturité les choses évolueront ce à partir de 6 et 7 ans car l’enfant perçoit les choses autrement. En qualité de parent, il faut donc expliquer clairement à l’enfant que tout le monde ne pense pas la même chose et que chaque personne peut avoir un point de vue différent, argumentez et soutenez vos propos afin qu’il puisse mieux comprendre.

Egoïsme ou volonté d’attirer l’attention ?

Plutôt égocentrique qu’égoïste la plupart du temps, un enfant a toujours besoin d’affirmer sa personne, il aime faire valoir ses différences et il sait généralement transmettre cette façon d’être. Pour les parents, il convient d’écouter l’avis de l’enfant mais également de lui faire comprendre que le monde ne tourne pas autour de lui. Par exemple pour un enfant qui refuse de prêter ses jouets, il faut clairement lui faire comprendre qu’il a le droit de ne pas prêter ses affaires mais que c’est bien de partager et que l’enfant qui joue avec l’un de ses jouets le lui rendra après…

Evidemment l’enfant, fille ou garçon, a toujours l’obsession de cet obscur objet du désir que représente pour lui, son père ou sa mère, pour l’enfant cet état bouleverse le conflit intérieur qu’il vit entre jalousie, rivalité, on appelle cela le conflit œdipien et cela se traduit aussi vis à vis des autres enfants que l’enfant aime taquiner.

Pour les parents il convient de placer toujours les limites et de parler à l’enfant, lui faire comprendre qu’il ne peut pas tout se permettre sous prétexte qu’il est en conflit avec lui-même et fait tout pour se faire remarquer. Quand l’enfant s’empare d’un jouet appartenant à un autre enfant, il faut simplement lui dire, que le jouet n’est pas à lui et qu’il n’a pas le droit de s’en emparer ainsi en ajoutant que lui non plus n’aimerait certainement pas qu’un enfant prenne sans lui demander l’un de ses jouets !

Témoignage de Papa

Mon enfant 6 ans, se battait avec des petits camarades aussi bien à l’école qu’au square et il cherchait toujours à prendre le seau de tel ou tel enfant, toujours se faire remarquer et ce comportement était difficile à comprendre du fait que nous apprenions à notre enfant de toujours partager.

Ainsi nous avons commencé à lui expliquer et lui faire comprendre ce, sans rien lâcher, tout l’intérêt du respect, du partage, mais sans le culpabiliser. Désormais notre enfant partage aisément ses affaires et ne s’empare plus de la même façon des objets qui appartiennent aux autres enfants.

Click here to add a comment

Leave a comment: