• Home  / 
  • Animaux
  •  /  Lutter contre les prédateurs des poules

Lutter contre les prédateurs des poules

14 août 2019

Le poulailler est souvent menacé par des prédateurs, à ce titre il faut donc bien le protéger pour éviter l’intrusion de renard, fouine, rat et autres animaux qui menacent la vie de vos poules.

Il y a différents moyens pour sécuriser le poulailler et nous allons voir lesquels…

elevage-poules

Bien protéger son poulailler

Les prédateurs du poulailler sont nombreux, aussi bien sur la terre que dans les airs, c’est pourquoi, le poulailler en lui-même et son enclos grillagé doivent être parfaitement sécurisés.

L’enclos d’un poulailler doit être installé de façon à ce que les prédateurs ne puissent pas s’introduire à l’intérieur. Pour cela, le grillage doit être, soit, profondément enterré dans le sol, au moins à 40 cm en dessous de la surface, soit, posé sur un muret de béton qui empêche ainsi les prédateurs de creuser sous le grillage, ce grillage peut aussi être électrifié. L’enclos doit avoir un toit grillagé pour éviter les attaques de rapaces.

Pour une bonne prévention du poulailler il faut donc considérer l’habitat des poules, l’enclos et/ou l’abri et le parcours.

Si vous souhaitez opter pour un grillage électrifié, et afin d’éviter que vos poules ne subissent elles-mêmes cette décharge, il faudra donc doubler le grillage. Il faut choisir un grillage solide et pour la pose il faudra qu’il soit bien tendu.

Pour sécuriser le parcours des poules, il est bien d’y laisser votre odeur ou celle de votre chien, les prédateurs sont très sensibles aux odeurs, ainsi, le fait d’entrer dans l’enclos de vos poules accompagné de votre chien peut détourner les prédateurs comme le renard par exemple.

Pour éviter d’attirer les rats et autres rongeurs dans le poulailler, il ne faut pas que la nourriture des poules soit stockée à l’intérieur. De même la mangeoire des poules et l’abreuvoir trouveront leur place plutôt sous l’abri à l’extérieur.

Naturellement, la porte du poulailler doit être bien fermée, il faut donc veiller à cela chaque soir ou alors choisir un système automatique qui évite ainsi les oublis.

Quels sont les principaux prédateurs des poules ?

Parmi les prédateurs terrestres, le premier sera le renard, très malin, il identifie rapidement l’installation et le plus souvent il attaque la nuit. Toutes les précautions s’imposent afin d’éviter son intrusion dans le poulailler. Vous pouvez piéger un renard et pour cela des pièges spécifiques sont mis en vente.

Si votre poulailler est envisagé, autant prévoir toutes les installations qui pourront le sécuriser au mieux.

Ensuite, on trouve souvent des prédateurs comme la fouine, la martre et la belette qui aiment aussi attaquer souvent de nuit mais parfois aussi en plein jour. Ces prédateurs font un véritable carnage et bien souvent ne dévorent pas entièrement leur proie… Les prédateurs comme les rats ou les reptiles sont souvent plus intéressés par les oeufs que par les poules, par contre les poussins peuvent être aussi des victimes. Les rats peuvent s’introduire au moindre petit trou, c’est pourquoi il faut veiller soigneusement à la structure du poulailler. Parfois, les chiens et les chats peuvent être également parmi les prédateurs des poules.

A cela, s’ajoute aussi les prédateurs aériens comme les buses, les rapaces qui, depuis le ciel attaquent les poules et les poussins. Certains éleveurs laissent une radio en marche pour éloigner ces prédateurs, mais la volière reste une bonne protection. Ces attaques sont naturellement plus fréquentes à la campagne. Les autres oiseaux comme les pies, les corbeaux, les corneilles sont aussi une menace pour les poules.

Click here to add a comment

Leave a comment: